Navigation – Plan du site

Martin F. Price, Mountains : A Very Short Introduction

Lauranne Jacob
Référence(s) :

Price, M. F., 2015. – Mountains : A Very Short Introduction. Oxford University Press, Oxford, 152 p.

Texte intégral

1Après un ouvrage collectif très complet sur les montagnes en 2013, Mountain Geography : Physical and Human Dimensions, Martin Price nous propose un petit ouvrage d’introduction aux montagnes du monde. Le titre parle de lui-même : « Mountains ». L’auteur, professeur d’études montagnardes et directeur du Centre d’étude pour les montagnes de l’University of Highlands and Islands au Royaume-Uni, entend transmettre aux lecteurs son point de vue de spécialiste du fait montagnard en abordant la question de manière transversale et synthétique. Dans un format très court lié à la collection « A very short introduction », l’ensemble des enjeux, questionnements actuels relatifs aux montagnes y sont abordés et illustrés par de nombreux exemples variés et localisés sur tous les continents.

2La nécessité de reconnaissance et d’une protection globale de la montagne est sous-jacente et est habilement développée au fil des chapitres.

3En guise d’introduction, le premier chapitre nous démontre l’intérêt d’étudier les montagnes et pose les bases des principaux sujets qui seront traités. L’auteur illustre parfaitement au travers d’exemples, la difficulté de poser une définition de la montagne claire et précise mais aussi partagée par les scientifiques de disciplines différentes. La montagne est ainsi plurielle, et revêt des formes différentes selon les lieux. Puis par une mise en perspective historique, il démontre l’apport et l’importance des montagnes en termes de ressource, mais aussi de biodiversité afin de défendre et prouver l’intérêt de la reconnaissance internationale des montagnes entamée depuis les années 1970.

4Le second chapitre très justement intitulé « Mountains are not eternal » retrace la naissance de sommets liés au volcanisme et rapidement l’orogénèse des montagnes. Puis, il évoque les risques naturels propres aux régions de montagne auxquels les habitants sont confrontés, en particulier les avalanches et les crues. Ces phénomènes naturels impactent les paysages et les activités humaines contribuant ainsi à l’adaptation des populations montagnardes.

5Souvent les montagnes sont considérées comme des châteaux d’eau, c’est à dire des réservoirs d’eau potable, mais aussi d’énergie. Cependant, cette ressource reste largement sous exploitée dans les pays en développement. La question des risques est aussi abordée dans ce troisième chapitre.

6Le chapitre suivant expose la difficulté pour les espèces vivantes (animales ou végétales) à s’adapter à la verticalité des milieux. Les notions de zonage, d’étagement sont explicitées, de même que celle de l’adaptation des hommes à ce milieu avec notamment l’étagement de l’agriculture ou encore la question des villes de haute altitude comme Mexico, La Paz, Bogota.

7Le chapitre cinq fait de la montagne le centre des enjeux de biodiversité, de part la concentration d’espèces et la présence d’espèces endémiques, qui permettent par exemple le développement d’activités telles que le commerce de plantes médicinales au Népal. L’auteur aborde également la culture montagnarde, qui doit selon lui faire l’objet d’une reconnaissance et d’une protection car ces minorités montagnardes participent à la diversité culturelle.

8Dans la continuité du chapitre précédent, les thématiques de la protection et de la conservation de la biodiversité, ainsi que de l’héritage culturel montagnard sont mises en perspective avec le développement du tourisme. En effet, l’entrée de la montagne dans la mondialisation apporte son lot d’effets positifs et négatifs, sur l’environnement notamment.

9Enfin le dernier chapitre s’arrête sur la question on ne peut plus actuelle du changement climatique. Si la fonte des glaciers est évidemment l’emblème du phénomène, les scientifiques étudient aussi les impacts sur les écosystèmes qui sont en première ligne. De même l’impact sur les activités humaines (le manque de neige par exemple) ou encore les risques accrus contribuent à l’émergence d’une prise de conscience internationale, dont l’auteur n’est pas étranger de par sa chaire de développement durable des montagnes à l’UNESCO.

10En conclusion ce petit ouvrage dresse un état des lieux complet des enjeux des montagnes du globe. L’esprit de synthèse qui prévaut complété par de nombreux exemples permet de recommander l’ouvrage aux étudiants novices de géographie. En outre, il éveillera la curiosité des passionnés de montagne.

Haut de page

Bibliographie

Price, M.F., Byers, A.C., Friend, D.A., Kohler, T. and Price, L.W. (eds.), 2013. – Mountain Geography : Physical and Human Dimensions. University of California Press, Berkeley, 400 p.

Haut de page

Table des illustrations

URL http://rga.revues.org/docannexe/image/2967/img-1.png
Fichier image/png, 427k
Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Lauranne Jacob, « Martin F. Price, Mountains : A Very Short Introduction », Journal of Alpine Research | Revue de géographie alpine [En ligne], Notes de lecture, 2016, mis en ligne le 12 janvier 2016, consulté le 21 juillet 2017. URL : http://rga.revues.org/2967

Haut de page

Auteur

Lauranne Jacob

Doctorante. Université de Genève (Département de Géographie et Environnement et Gouvernance de l’environnement et développement territorial). Université Grenoble-Alpes (Labex ITEM, PACTE, CJR-GREAT)
lauranne.jacob@unige.ch

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La Revue de Géographie Alpine est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page

Actualités