Navigation – Plan du site

Point d’arrivée de l’Alpine Crossing

Cristina Del Biaggio

Texte intégral

Point d'arrivée de l'Alpine CrossingAfficher l’image
Crédits : Cristina Del Biaggio, janvier 2009

1Le Bischling (1834 m.), à Werfenweng (Autriche), a accueilli la dernière étape du Alpine Crossing 2009. Sur cette cime il y avait une géographe, (moi), collectant des informations pour une thèse sur les réseaux pan-alpins, il y avait les responsables du réseau d’acteurs locaux Perles des Alpes, les organisateurs de l’événement, mais surtout un nombre considérable de journalistes qui avaient accepté de se livrer à un exercice particulier : montrer qu’il est possible de traverser les Alpes en mobilité douce.

  • 1 www.hronline.de/website/radio/hr4/index.jsp?rubrik=43772&key=standard_teaser_36292092&mediakey=radi (...)
  • 2 « La conclusion de notre voyage est une véritable rencontre au sommet : ciel bleu, le soleil brille (...)

2Le Bischling a représenté le dernier effort d’un voyage qui a duré 12 jours et qui a montré le travail mené par les membres du réseau en faveur du développement durable et surtout de la mobilité douce. Hans-Günther Meurer, journaliste de la radio Hessische Rundfunk, a commenté ainsi l’arrivée du groupe sur le Bischling : « Der Abschluss unsere Reise ist ein wahres Gipfeltreffen : blauer Himmel, die Sonne strahlt, der Nebel senkt sich in die Täler und erlaubt einen atemberaubenden Rund-um-Blick »12. Il ne pouvait pas mieux résumer cette dernière journée du voyage !

  • 3 www.alpine-pearls.com

3Ce jour-là, le 30 janvier 2009, il n’y avait qu’une référence à l’Autriche, le pays qui héberge ces montagnes, à côté d’une pléthore de symboles à la fois locaux et internationaux. La seule référence à l’Autriche pouvait être trouvée sur le gâteau en forme d’arc alpin, décoré par les drapeaux de six pays alpins, dont l’Autriche, qui nous avait été offert par les organisateurs de cette journée particulière. Celui-ci, selon sa devise, promeut « des vacances à mobilité douce dans les plus jolis sites alpins d’Europe »3. sgard2013-08-14T09:37:00cristina2013-08-14T09:37:00A l’heure actuelle, le réseau compte 18 membres, dans les six pays alpins représentés sur le gâteau.

4Afin d’accompagner le gâteau, un groupe de musiciens jouait des airs montagnards, pas spécifiquement autrichiens, autour du décor formé par une demi-douzaine de globes disposés au sommet de la montagne (photo). Par cette journée hivernale, la neige sur ce ballon aux couleurs du soleil cachait le dessin qui l’ornait : une seule et unique chaîne de montagne faisant le « tour du monde », et de petites fleurs rouges, comme si la Terre n’était composée que d’éléments naturels. « La montagne est partout ! » : tel est le message que semble vouloir nous suggérer la personne qui a peint ce ballon. Sur le même dessin, il y a place aussi pour quelques lieux très précis, des petits villages de montagne, comme Neuchkirchen im Salburger Land, une des « perles » du réseau qui se trouve à quelques kilomètres du Bischling. La décoration semblait donc jouer la double référence : au local et au global à la fois, en suggérant aux participants, le temps de quelques heures, d’oublier qu’ils étaient sur le sol autrichien et de se réjouir de participer à un événement décidément pan-alpin.

Haut de page

Notes

1 www.hronline.de/website/radio/hr4/index.jsp?rubrik=43772&key=standard_teaser_36292092&mediakey=radio/hr4/20090202_alpen&type=a (consulté le 06.06.09)

2 « La conclusion de notre voyage est une véritable rencontre au sommet : ciel bleu, le soleil brille, le brouillard descend dans les vallées et rend possible un panorama à couper le souffle » (traduction personnelle)

3 www.alpine-pearls.com

Haut de page

Pour citer cet article

Référence électronique

Cristina Del Biaggio, « Point d’arrivée de l’Alpine Crossing », Journal of Alpine Research | Revue de géographie alpine [En ligne], Lieux-dits, mis en ligne le 14 août 2013, consulté le 20 novembre 2017. URL : http://rga.revues.org/949

Haut de page

Auteur

Cristina Del Biaggio

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

Licence Creative Commons
La Revue de Géographie Alpine est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution - Pas d'Utilisation Commerciale - Pas de Modification 4.0 International.

Haut de page

Actualités